Membro della SCNAT

L’associazione delle antropologhe e degli antropologi della Svizzera sostiene gli interessi di questa disciplina nei confronti dei cittadini e delle autorità. I suoi membri sono principalmente composti da esperti orientati alle scienze naturali.

Immagine: LoveIsAFastSong, photocase.de

La Suisse devrait prendre des mesures pour plus de 90% des options du Conseil mondial de la biodiversité

Pour plus de 90% des actions possibles proposées par le Conseil mondial de la biodiversité, la Suisse a du retard à rattraper pour les mettre en œuvre efficacement. Le Forum Biodiversité de l'Académie suisse des sciences naturelles, en collaboration avec le bureau « Interface Etudes politiques » et d'autres expert·e·s, présente dans un rapport détaillé et une fiche d'information les mesures susceptibles de protéger efficacement la biodiversité en Suisse. A l'avenir, la référence pour la politique de la biodiversité doit être l'état de la biodiversité, écrivent les auteur·e·s. Ils considèrent les paquets de mesures comme une base permettant de les concrétiser et de les mettre en œuvre dans le cadre d'un dialogue avec les différents groupes d'acteurs.

Ce que la Suisse peut faire pour la biodiversité
Immagine: Sandra Schwab

Le net recul de la biodiversité dans le monde, et notamment en Suisse, compromet de plus en plus les bases existentielles de l’être humain. Dans ses rapports, le Conseil mondial de la biodiversité (IPBES) présente de multiples possibilités de faire face à ce déclin et de préserver les services rendus par la nature. Sous la direction du Forum Biodiversité Suisse et d'« Interface Etudes politiques », des expert·e·s ont évalué la pertinence des options proposées par l'IPBES pour la Suisse. Ils ont formulé dans un rapport des recommandations complètes pour huit secteurs sélectionnés et des aspects transversaux. Une synthèse du rapport est disponible sous la forme d'une fiche d'information intitulée «Ce que la Suisse peut faire pour la biodiversité».

Dans le secteur financier, seules quelques options ont été mises en œuvre. Il serait efficace de poursuivre le développement d’une méthode d'évaluation de l'impact sur la biodiversité et l'environnement pour toutes les entreprises et transactions financières, y compris une obligation de publication. Un label efficace pour les produits financiers durables peut également soutenir la biodiversité et offrir en même temps un avantage à la place financière suisse dans le secteur en pleine croissance des produits financiers durables.

Le développement des énergies renouvelables et la protection du climat qui en découle peuvent avoir un impact positif sur la biodiversité si celle-ci est prise en compte de manière cohérente lors de la planification et de la mise en œuvre. Pour cela, il est important d'internaliser les coûts environnementaux et d'identifier les conflits entre les intérêts de protection et d'utilisation et de les minimiser par le dialogue. De tels conflits d'objectifs peuvent en outre être réduits par la promotion de l'efficacité et de la suffisance énergétiques.

Dans l'agriculture, de nombreuses options ont déjà été mises en œuvre, du moins en partie. Mais malgré certains succès, la mise en œuvre est encore trop peu efficace. L'une des raisons de la persistance du recul de la biodiversité dans les régions agricoles réside dans les nombreuses incitations, notamment les subventions, qui nuisent à la biodiversité. Les réformer ou les supprimer aurait un impact important. Outre les mesures prises directement dans l'agriculture, un changement en profondeur tout au long de la chaîne de valeur et une modification de la consommation sont également nécessaires pour promouvoir la durabilité.

Une option centrale est la surface prioritaire pour la biodiversité : pour stopper le recul, il faudrait qu'environ 30 pour cent de la surface du pays soient désignés comme surfaces prioritaires et soit garantis dans les plans directeurs et les plans d'affectation. La Suisse n'en est actuellement qu'à environ la moitié.

Actions possibles proposées par le Conseil mondial de la biodiversité
Actions possibles proposées par le Conseil mondial de la biodiversitéImmagine: Sandra Schwab

Categorie

Contatto

Jodok Guntern
SCNAT
Forum Biodiversità Svizzera
Casa delle Accademie
Casella postale
3001 Berna